Les Vignottes Rencontres Chrétiennes


façade de la maison

La maison Les Vignottes à Crèvecoeur-en-Brie (Seine et Marne) est un gîte équipé pour accueillir des groupes de jeunes ou d'adultes, de 29 personnes au maximum, pour des week-ends ou des séjours de plus longue durée.

Ce gîte est géré par l’association Les Vignottes – Rencontres chrétiennes, liée à la paroisse catholique de Noisy-le-Grand.


Avant Les Vignottes

En 1962, l’Association catholique d’éducation populaire (ACEP, devenue depuis l’Association catholique d’entraide paroissiale), liée à la paroisse catholique de Noisy-le-Grand (93), fait l’acquisition d’une ancienne ferme à Saint-Gy dans le Morvan. Après d’importants travaux d’aménagement réalisés par des bénévoles, le bâtiment est transformé en centre de vacances. Des colonies de vacances y sont alors organisées ainsi que des camps pour les scouts et l’ACE (Action catholique des enfants). Les responsables de ces mouvements s’y retrouvent également pour des moments de détente et de partage. En 1983, prenant acte de la baisse de fréquentation de la maison ainsi que de la difficulté à l’entretenir et à la mettre aux normes vu son éloignement de Noisy, l’ACEP prend la décision douloureuse de la vendre.

Nouveau projet

Pour rendre à d’autres ce qui leur avait été donné de vivre à Saint-Gy, un groupe d’anciens responsables de l’ACE et de chefs scouts entreprend alors de créer une autre maison-gîte plus proche de Noisy pour pouvoir être utilisée facilement durant les week-ends, par les groupes de jeunes et de moins jeunes en lien avec la paroisse. Leurs recherches les mènent à une trentaine de kilomètres de Noisy, au village de Crèvecœur-en-Brie en limite de la forêt de Crécy, à une ancienne maison rurale, les Vignottes. Pour faire l’acquisition de celle-ci, en 1984, et procéder à sa rénovation, le groupe réactive l’association Rencontres chrétiennes, créée à l’origine, en 1974, pour accueillir les nouveaux venus de la Ville nouvelle de Marne-la-Vallée, dont Noisy fait partie.

quatre partenaires

Afin de mener à bien son projet Rencontres chrétiennes obtient le concours des trois associations paroissiales de Noisy : l’ACEP, l’ACR (Association chrétienne des Richardets) et l’ACNP (Association chrétienne Noisy-Pointe et Champy), ainsi que de la paroisse elle-même représentant le diocèse de Saint-Denis. Ces quatre partenaires, dont les responsables sont membres de droit du conseil d’administration de Rencontres chrétiennes, versent chacune à celle-ci 100 000 F. Cette somme de 400 000 F (env. 61 000 €) permet l’achat de la maison et laisse un reliquat de 80 000 F (env. 12 200 €) pour débuter les travaux de rénovation.

financements

Bien que beaucoup de ces travaux soient réalisés par de nombreux bénévoles, le reliquat en question est loin de suffire. C’est pourquoi l’Association organise toutes sortes de manifestations pour recueillir de l’argent (vente de vêtements, de confitures, de crêpes…) et dépose des dossiers de subvention auprès de Jeunesse et Sports et de la CAF (Caisse d’allocations familiales). En novembre 1985, grâce aux avis favorables de la DDE, de la DDASS, du Service Incendie et Secours et des Services vétérinaires, Jeunesse et Sports et la CAF versent chacun une subvention de 74 300 F (env. 11 300 €) à Rencontres chrétiennes. Plus tard, l’Association bénéficiera d’un don de 90 000 F (env. 13 700 €), qui permettra la réfection du toit. Le chantier de rénovation démarre début 1986 ; il va durer 4 ans. En décembre 1989, les avis favorables à l’ouverture sont donnés par la Commission de sécurité et la Municipalité de Crèvecœur, par Jeunesse et Sports et par la DDASS, ce qui permet la délivrance du certificat de conformité le 23 décembre et l’ouverture de la maison début 1990.

Les Vignottes depuis 1990

Bien que le gîte des Vignottes soit en lien avec la paroisse de Noisy-le-Grand, Il est ouvert à tout groupe, particulièrement de jeunes, qui en fait la demande. Depuis son ouverture, il est occupé durant la majorité des week-ends et durant une partie des vacances. Si le gîte est surtout fréquenté par des associations de jeunes, il l’est également par des centres de loisirs, des associations d’aide aux handicapés ou des groupes d’adultes. Depuis son ouverture l’Association bénéficie d’une subvention annuelle de la ville de Noisy-le-Grand, subvention indispensable pour faire face aux gros travaux. Afin de mieux mettre en évidence sa raison d’être et de mieux faire connaître sa maison, Rencontres chrétiennes a décidé en 2010 de transformer son nom en Les Vignottes – Rencontres chrétiennes.